Une entrée élégante. Ne pas hésiter à bien assaisonner, la lotte est naturellement assez fade, le goût est très subtil.

Terrine de lotte aux pruneaux (Mariotte)3

Préparation : 30 min

Cuisson : 5 min

Temps de repos : 12 h

Ingrédients (pour 6 à 8 pers.) :

3 filets de lottes sans peau (environ 600 à 800 g)

2 cuil. à soupe d’huile d’olive

½ capsule de safran pistils

1 cuil. à soupe de sauce de soja

50 g de pruneaux d’Agen dénoyautés (environ 5 pruneaux)

1 cuil. à soupe d’agar-agar (2 g)

Terrine de lotte aux pruneaux (Mariotte)1

15 cl d’eau

La recette

Coupez les filets en belles lamelles.

Faites chauffer une sauteuse avec l’huile. Faites rissoler la lotte pendant 2 min puis ajoutez le safran. Versez la sauce soja, laissez mijoter 20 sec. Remuez et laissez cuire à feu doux durant 4 min à couvert. Sortez les filets de lotte de la préparation et réservez-les.

Terrine de lotte aux pruneaux (Mariotte)2

Ajoutez l’agar-agar à l’eau et versez dans la sauteuse. Amenez à ébullition pendant 1 min.

Tapissez le fond d’un moule à cake de papier film étirable en le laissant déborder. Montez la terrine en alternant les filets de lotte, les pruneaux coupés en deux et le mélange à l’agar-agar et tassez. Rabattez le papier film.

Mettez au frigo pendant 6 h en posant un poids dessus pour comprimer.

Servez bien frais en tranches avec une rouille, une mayonnaise ou une sauce tartare. (une mayonnaise pour moi)