La patate douce : une touche d’exotisme dans notre potager.

Je viens de faire ma récolte …………….. !!!! surprenante, gigantesque…………… c’est la première année que je plante des patates douces dans mon jardin…. J’en suis particulière heureuse. Les 5 kg promis sont allégrement dépassés (je frôle les 9 kg).

patates douces2

Voici un article qui résume très bien et qui m’a donné envie d’essayer. (Trouvé sur « proche de chez vous d’avril 2016)

La patate douce est un légume très ancien (13000 avant JC). Originaire d’Amérique du sud et centrale. Elle a été largement diffusée dans le monde entier depuis le XVème siècle. On dit que Louis XV et l’impératrice Joséphine en raffolaient

Aujourd’hui une sélection de variétés adaptées au climat de la vallée de la Loire permet à chacun de les produire dans son jardin, en effet, la culture de la patate douce est très facile. Planter les plants après les gelées dans un sol drainé, avec un arrosage modéré. On peut cultiver en buttes pour favoriser le réchauffement du sol et la récolte. Planter à une distance de 45 cm sur le rang et un mètre entre les rangs.

On récolte jusqu’à 5 kg par pieds au bout de 130 à 150 jours (octobre). Il est alors conseillé de les stocker pendant deux semaines dans une pièce afin que l’amidon se transforme en sucres.

Cette phase appelée maturation permet la pleine expression des saveurs de la patate douce. On peut ensuite conserver les tubercules plusieurs mois dans une cave ou un garage.patates douces1

La végétation est volubile et assez décorative. Elle prend très vite le dessus sur les mauvaises herbes.

La chair onctueuse à grande valeur énergétique est riche en vitamines et minéraux. De plus ce légume aurait « des vertus contre les maladies cardio-vasculaires et même le cancer ». Vous trouverez aisément de multiples recettes pour cuisiner la patate douce, salées ou sucrées. On les consomme le plus souvent en frites, gratins, purées et parfois associées à la pomme de terre.